Hubert de Gabory
Quand dehors sévit l'hiver, réfugions nous dans la cuisine.
Le panier d'osier qui trône sur la table ne se laisse pas saisir facilement. Heureusement les fleurs qui ornent la  transparence du vase nous appellent à les suivre hors du cadre. Attention à ne pas tomber dans l'illusion du pot de confiture de mûres, car les carottes ne sont pas cuites